Conseils

Conseils

  • 4 manteaux chauds à moins de 500$ 4 manteaux chauds à moins de 500$

    Posted on by Dom Girard

     Choisir son manteau d'hiver n'est pas toujours chose facile. Il y a plusieurs facteurs dont il faut tenir compte: la coupe, la couleur, la qualité... mais aussi le prix! Parce que bien qu'on veuille la plus grande qualité et chaleur possible, il faut savoir bien magasiner pour trouver la perle rare tout en respectant son budget. Je vous présente donc 4 manteaux chauds à moins de 500$.

    Toutes les occasions sont bonnes pour parler de la marque Sicily. Leurs styles sont super tendances, les matériaux luxueux et les coupes avantageuses. Et dans ce cas-ci... le prix aussi! Une de leur nouveauté de la saison hiver 2018 (et un coup de cœur personnel!!) c'est le Mt-Royal. Ce parka mat (offert en marine, en khaki ou en noir) est testé jusqu'à -37 degrés. Comme je dis toujours... plus froid que ça, on ne sort pas!! Tout est dans les détails: double niveau de fermeture Éclair, grand capuchon doublé, poches avant zippées ET doublées, ceinture ajustable et amovible... vraiment, il a tout pour lui! Et ce, pour 380$ ! 

    Dans le même genre, SOIA & KYO offre ce magnifique manteau en duvet. Le TALLIA est isolé de 90% duvet et de 10% de plumes avec une puissance de remplissage de 700, ce qui est excellent!  Il offre aussi un grand capuchon isolé, une ceinture élastique et amovible, deux niveaux de fermeture Éclair et il est disponible dans le noir ou dans un superbe gris clair, très lumineux. Le prix? 495$! Pour un manteau aussi chaud (et beau), c'est génial!

    Lolë est la marque idéale pour la femme active. Les coupes sont pensé en conséquence, les manteaux sont légers et respire bien. Le manteau Katie est un des plus chauds de la collection d'hiver de la marque. Il est assez long (longueur genou) ce qui offre une bonne protection, en plus d'être hydrofuge et résistant au vent. Ce qui est très agréable aussi c'est que la bordure de fausse fourrure est amovible ET le capuchon entier aussi! Ça permet vraiment de créer plusieurs styles et de l'adapter à ses besoins. Il est isolé de façon éco-responsable avec un duvet éthique et une puissance de remplissage de 600+. On l'adore! Offert à 460$


    J'ai déjà parlé de ce manteau de Novelti dans un blog où je vous présentait la marque. Mon amour pour le manteau 4045g n'a pas diminué! Il est vraiment parfait pour passer au travers de nos hivers robustes. Il n'a pas de bordure de fourrure, mais son capuchon ajustable est profond et tien bien en place avec ou sans écharpe. Le col est d'ailleurs assez haut pour vous permettre de ne porter qu'une écharpe fine directement sur le cou. Son isolation en duvet/plumes combinée avec sa longueur mi-cuisse (un peu plus long à l'arrière) offre vraiment une bonne protection pour les grands froids. Les poches frontales sont doublées en polar ce qui les rends super chaudes et super (vraiment super!!) confortables. Tout ça disponible au prix de $350 !!

     

     

     Choisir son manteau d'hiver n'est pas toujours chose facile. Il y a plusieurs facteurs dont il faut tenir compte: la coupe, la couleur, la qualité... mais aussi le prix! Parce que bien qu'on veuille la plus grande qualité et chaleur possible, il faut savoir bien magasiner pour trouver la perle rare tout en respectant son budget. Je vous présente donc 4 manteaux chauds à moins de 500$.

    Toutes les occasions sont bonnes pour parler de la marque Sicily. Leurs styles sont super tendances, les matériaux luxueux et les coupes avantageuses. Et dans ce cas-ci... le prix aussi! Une de leur nouveauté de la saison hiver 2018 (et un coup de cœur personnel!!) c'est le Mt-Royal. Ce parka mat (offert en marine, en khaki ou en noir) est testé jusqu'à -37 degrés. Comme je dis toujours... plus froid que ça, on ne sort pas!! Tout est dans les détails: double niveau de fermeture Éclair, grand capuchon doublé, poches avant zippées ET doublées, ceinture ajustable et amovible... vraiment, il a tout pour lui! Et ce, pour 380$ ! 

    Dans le même genre, SOIA & KYO offre ce magnifique manteau en duvet. Le TALLIA est isolé de 90% duvet et de 10% de plumes avec une puissance de remplissage de 700, ce qui est excellent!  Il offre aussi un grand capuchon isolé, une ceinture élastique et amovible, deux niveaux de fermeture Éclair et il est disponible dans le noir ou dans un superbe gris clair, très lumineux. Le prix? 495$! Pour un manteau aussi chaud (et beau), c'est génial!

    Lolë est la marque idéale pour la femme active. Les coupes sont pensé en conséquence, les manteaux sont légers et respire bien. Le manteau Katie est un des plus chauds de la collection d'hiver de la marque. Il est assez long (longueur genou) ce qui offre une bonne protection, en plus d'être hydrofuge et résistant au vent. Ce qui est très agréable aussi c'est que la bordure de fausse fourrure est amovible ET le capuchon entier aussi! Ça permet vraiment de créer plusieurs styles et de l'adapter à ses besoins. Il est isolé de façon éco-responsable avec un duvet éthique et une puissance de remplissage de 600+. On l'adore! Offert à 460$


    J'ai déjà parlé de ce manteau de Novelti dans un blog où je vous présentait la marque. Mon amour pour le manteau 4045g n'a pas diminué! Il est vraiment parfait pour passer au travers de nos hivers robustes. Il n'a pas de bordure de fourrure, mais son capuchon ajustable est profond et tien bien en place avec ou sans écharpe. Le col est d'ailleurs assez haut pour vous permettre de ne porter qu'une écharpe fine directement sur le cou. Son isolation en duvet/plumes combinée avec sa longueur mi-cuisse (un peu plus long à l'arrière) offre vraiment une bonne protection pour les grands froids. Les poches frontales sont doublées en polar ce qui les rends super chaudes et super (vraiment super!!) confortables. Tout ça disponible au prix de $350 !!

     

     

    Read more

  • Comment entretenir ses bottes Comment entretenir ses bottes

    Posted on by Dom Girard

     

    Ahhh les trottoirs enneigés, la slush, les traces de calcium sur ses bottes… les joies de l’hiver, quoi! Non, mais pour revenir au calcium, est-ce qu’il y a vraiment pire déception que de voir ses belles bottes d’hiver ruinées par le sel? Parce que, croyez-moi, le sel peut réellement ruiner des bottes…

    Alors avant de vous rendre là, je vous recommande de lire attentivement ces quelques conseils pour que vos bottes ne finissent pas comme les miennes!! 

    La première chose à savoir et à retenir, c’est de toujours laver la botte avant d’appliquer n’importe quel produit. Quand je dis laver, je veux dire passer une éponge  imbibée d’eau légèrement savonneuse partout sur la botte, incluant la semelle (éviter la fourrure s’il y en a). Cette étape est encore plus importante quand la botte est en cuir, parce que si vous appliquez une cire par exemple ou une crème sur une botte sale, le cuir va absorber la saleté et ce n’est vraiment pas ce que l’on veut!!

    Bottes en cuir

    Comme en témoigne la photo de mes bottes détruites par le calcium, l’entretien de bottes en cuir est essentiel. Les deux produits que je considère primordiaux seraient un imperméabilisant et une crème pour le cuir. Un imperméabilisant incolore est vraiment intéressant à avoir puisque vous pouvez l’utiliser sur toutes les couleurs de cuir, autant pour vos chaussures que vos sacs ou autres accessoires. Je l’applique personnellement  au besoin; si je sais que la température du lendemain le nécessite, j’en applique une bonne couche le soir pour qu’elles aient le temps de sécher avant de les porter dehors. Pour ce qui est de la crème, j’en applique une fine couche aux deux semaines, avec un chiffon propre et en faisant des mouvements circulaires. La crème hydratera et assouplira votre cuir et l’empêchera de fendre comme le mien!!

    Bottes en caoutchouc

    Entretenir ses bottes en caoutchouc est un peu plus simple, mais quand même essentiel. Je recommande de nettoyer la botte à l’eau tiède légèrement savonneuse de façon régulière, disons une fois par semaine. Ça évite que le calcium s’accumule et ronge le caoutchouc. Vous pouvez aussi utiliser un imperméabilisant. Souvent (pas toujours, donc bien vérifier!!), les imperméabilisants pour le cuir sont aussi utilisables sur d’autres surfaces comme le tissu et le caoutchouc.

    Fourrure

    Si vos bottes ont une bordure de fourrure, il faut faire attention lorsque vous vaporisez l’imperméabilisant. Je recommande d’essayer de les cacher avec un sac plastique ou une serviette. Si vous trouvez que la fourrure est terne ou sale, vous pouvez prendre un chiffon propre imbibé d’eau tiède et passer délicatement sur la fourrure pour la nettoyer. Vous pouvez aussi la brosser délicatement avec un peigne pour enlever les nœuds.

    **PETIT TRUC**

    Si le calcium a laissé un cerne sur vos bottes, soyez sans crainte! Il n’est pas trop tard!! Que vos bottes soit en cuir ou en caoutchouc, prenez un chiffon propre et versez un tout petit peu de vinaigre blanc. Frotter délicatement la zone tachée et bien rincer à l’eau tiède (surtout le cuir!!). Attention : peut vous laisser avec un fort désir de manger des chips au vinaigre!!

     

    Alors voilà! Avoir les pieds au chaud l’hiver est ultra important, l’entretien de ses bottes n’est donc pas négligeable. Surtout si vous ne voulez pas changer de bottes à chaque hiver!!

     

    Ahhh les trottoirs enneigés, la slush, les traces de calcium sur ses bottes… les joies de l’hiver, quoi! Non, mais pour revenir au calcium, est-ce qu’il y a vraiment pire déception que de voir ses belles bottes d’hiver ruinées par le sel? Parce que, croyez-moi, le sel peut réellement ruiner des bottes…

    Alors avant de vous rendre là, je vous recommande de lire attentivement ces quelques conseils pour que vos bottes ne finissent pas comme les miennes!! 

    La première chose à savoir et à retenir, c’est de toujours laver la botte avant d’appliquer n’importe quel produit. Quand je dis laver, je veux dire passer une éponge  imbibée d’eau légèrement savonneuse partout sur la botte, incluant la semelle (éviter la fourrure s’il y en a). Cette étape est encore plus importante quand la botte est en cuir, parce que si vous appliquez une cire par exemple ou une crème sur une botte sale, le cuir va absorber la saleté et ce n’est vraiment pas ce que l’on veut!!

    Bottes en cuir

    Comme en témoigne la photo de mes bottes détruites par le calcium, l’entretien de bottes en cuir est essentiel. Les deux produits que je considère primordiaux seraient un imperméabilisant et une crème pour le cuir. Un imperméabilisant incolore est vraiment intéressant à avoir puisque vous pouvez l’utiliser sur toutes les couleurs de cuir, autant pour vos chaussures que vos sacs ou autres accessoires. Je l’applique personnellement  au besoin; si je sais que la température du lendemain le nécessite, j’en applique une bonne couche le soir pour qu’elles aient le temps de sécher avant de les porter dehors. Pour ce qui est de la crème, j’en applique une fine couche aux deux semaines, avec un chiffon propre et en faisant des mouvements circulaires. La crème hydratera et assouplira votre cuir et l’empêchera de fendre comme le mien!!

    Bottes en caoutchouc

    Entretenir ses bottes en caoutchouc est un peu plus simple, mais quand même essentiel. Je recommande de nettoyer la botte à l’eau tiède légèrement savonneuse de façon régulière, disons une fois par semaine. Ça évite que le calcium s’accumule et ronge le caoutchouc. Vous pouvez aussi utiliser un imperméabilisant. Souvent (pas toujours, donc bien vérifier!!), les imperméabilisants pour le cuir sont aussi utilisables sur d’autres surfaces comme le tissu et le caoutchouc.

    Fourrure

    Si vos bottes ont une bordure de fourrure, il faut faire attention lorsque vous vaporisez l’imperméabilisant. Je recommande d’essayer de les cacher avec un sac plastique ou une serviette. Si vous trouvez que la fourrure est terne ou sale, vous pouvez prendre un chiffon propre imbibé d’eau tiède et passer délicatement sur la fourrure pour la nettoyer. Vous pouvez aussi la brosser délicatement avec un peigne pour enlever les nœuds.

    **PETIT TRUC**

    Si le calcium a laissé un cerne sur vos bottes, soyez sans crainte! Il n’est pas trop tard!! Que vos bottes soit en cuir ou en caoutchouc, prenez un chiffon propre et versez un tout petit peu de vinaigre blanc. Frotter délicatement la zone tachée et bien rincer à l’eau tiède (surtout le cuir!!). Attention : peut vous laisser avec un fort désir de manger des chips au vinaigre!!

     

    Alors voilà! Avoir les pieds au chaud l’hiver est ultra important, l’entretien de ses bottes n’est donc pas négligeable. Surtout si vous ne voulez pas changer de bottes à chaque hiver!!

    Read more

  • Nouveau manteau d’hiver - savoir reconnaître ses besoins Nouveau manteau d’hiver - savoir reconnaître ses besoins

    Posted on by Dom Girard

    Achat d’un nouveau manteau d’hiver - savoir reconnaître ses besoins

    Arrive un moment dans une vie où on ne peut échapper à l’évidence… on a besoin d’un nouveau manteau d’hiver! Cette étape est peut-être un plaisir pour certains, mais peut être un vrai cauchemar pour la majorité. Il s’agit d’un achat important, financièrement parlant, et aussi parce que votre confort hivernal en dépend. Quoi de pire que de se retrouver avec un manteau payé bien cher, mais dans lequel on gel tout l’hiver? Non merci! J’ai fait un article l’année dernière où je donnais trois trucs pour apprécier l’hiver, mais cette année j’ai décidé d’y aller plus en détails et de faire un petit guide d’évaluation de ses besoins pour faire un achat éclairé que l’on ne va pas regretter!

    La première étape est d’évaluer l’utilisation que l’on compte faire de notre manteau. On est d’accord que si vous avez besoin d’un manteau pour le travail ou pour aller faire du ski, le choix ne sera pas le même! Au fil des années, vous pouvez vous bâtir une garde-robe avec un manteau par besoin, du genre un plus chic pour le travail, un plus sport pour les activités d’hiver et un bien chaud pour tous les jours. Mais bon, soyons réaliste, ce n’est pas tout le monde qui peut se permettre d’avoir 3 ou 4 manteaux différents. Y’a certains manteaux qui peuvent répondre à plusieurs besoins en même temps, comme le Point Zero 8718535 avec une doublure amovible pour couvrir à la fois les temps froids et les périodes plus douces. Tu peux également opter pour un manteau de couleur neutre et uni (noir, gris, blanc ou marine) et jouer avec les accessoires pour créer des looks adaptés à tes besoins. Comme ici, avec le manteau Salma-f6 de Soïa & Kyo, je me suis amusée à créer un look plus chic pour le travail et un look plus décontracté pour la fin de semaine. Comme je l'ai déjà dit... tout est une question d'accessoires!

     Sac gauche: Rudsak - Patna // Sac droite: Matt&Nat - Gil

    Ok, quand je parle d’un manteau « adapté à sa silhouette » je parle pas juste d’esthétisme. C’est important que votre manteau soit adéquat pour votre corps parce que sinon vous pourriez A : être inconfortable tout l’hiver, B : couper la circulation d’air et geler tout l’hiver. Vous comprenez que c’est pas négligeable? J’ai fait un blog l’hiver dernier pour guider son choix de manteau selon sa silhouette. Je vous invite à le lire pour plus de détails, mais en gros :

    Taille fine : mettez-la en valeur avec une ceinture. Elle aidera aussi à ce qu’il n’y ai pas trop d’air qui entre par le bas.

    Manteau Rudsak - Gloria

    Hanches ou cuisses fortes : misez sur les détails au haut du corps comme des poches à la poitrine, un col de fourrure imposant. Un manteau plus long (mi-cuisse ou plus long) avantagera aussi votre silhouette et vous réchauffera davantage.

     

    Manteau Rudsak - Tadotsu

    Épaules larges : C’est l’inverse que le précédant. Optez pour moins de détails au haut et plus haut bas, pour équilibrer. Un manteau avec de grosses poches aux cuisses sera une bonne option, surtout avec un col de fourrure plus discret.

     Manteau Rud - Trona

    Et oui! Qu’on le veuille ou non, ça s’entretien un manteau d’hiver! La base, quand le temps de le porter est enfin fini, c’est de l’entreposer dans une housse, idéalement pas trop écrasé pour pas que le duvet s’aplatisse. On recommande aussi un nettoyage à sec par année, au moment de le sortir du placard (il faut bien magasiner son nettoyeur, surtout si le manteau a de la fourrure ou du cuir!!). Bref, si vous êtes paresseux et n'avez pas envie de mettre du temps sur un entretien particulier, je vous recommande un manteau comme le Katlin de Soïa & Kyo (voir la photo plus bas) tout simplement parce qu'il n'a aucune fourrure et aucun cuir. Donc le seul entretien est l'entreposage et le nettoyage à sec. En plus, il est super chaud (win-win).

     

    J'espère que tu sauras faire le bon choix maintenant! Et n'oublie jamais que si tu es incertaine, TOUTE l'équipe que ce soit en magasin ou en ligne, se fera un PLAISIR de te conseiller et de t'aider à trouver le manteau de tes rêves ;)

    Achat d’un nouveau manteau d’hiver - savoir reconnaître ses besoins

    Arrive un moment dans une vie où on ne peut échapper à l’évidence… on a besoin d’un nouveau manteau d’hiver! Cette étape est peut-être un plaisir pour certains, mais peut être un vrai cauchemar pour la majorité. Il s’agit d’un achat important, financièrement parlant, et aussi parce que votre confort hivernal en dépend. Quoi de pire que de se retrouver avec un manteau payé bien cher, mais dans lequel on gel tout l’hiver? Non merci! J’ai fait un article l’année dernière où je donnais trois trucs pour apprécier l’hiver, mais cette année j’ai décidé d’y aller plus en détails et de faire un petit guide d’évaluation de ses besoins pour faire un achat éclairé que l’on ne va pas regretter!

    La première étape est d’évaluer l’utilisation que l’on compte faire de notre manteau. On est d’accord que si vous avez besoin d’un manteau pour le travail ou pour aller faire du ski, le choix ne sera pas le même! Au fil des années, vous pouvez vous bâtir une garde-robe avec un manteau par besoin, du genre un plus chic pour le travail, un plus sport pour les activités d’hiver et un bien chaud pour tous les jours. Mais bon, soyons réaliste, ce n’est pas tout le monde qui peut se permettre d’avoir 3 ou 4 manteaux différents. Y’a certains manteaux qui peuvent répondre à plusieurs besoins en même temps, comme le Point Zero 8718535 avec une doublure amovible pour couvrir à la fois les temps froids et les périodes plus douces. Tu peux également opter pour un manteau de couleur neutre et uni (noir, gris, blanc ou marine) et jouer avec les accessoires pour créer des looks adaptés à tes besoins. Comme ici, avec le manteau Salma-f6 de Soïa & Kyo, je me suis amusée à créer un look plus chic pour le travail et un look plus décontracté pour la fin de semaine. Comme je l'ai déjà dit... tout est une question d'accessoires!

     Sac gauche: Rudsak - Patna // Sac droite: Matt&Nat - Gil

    Ok, quand je parle d’un manteau « adapté à sa silhouette » je parle pas juste d’esthétisme. C’est important que votre manteau soit adéquat pour votre corps parce que sinon vous pourriez A : être inconfortable tout l’hiver, B : couper la circulation d’air et geler tout l’hiver. Vous comprenez que c’est pas négligeable? J’ai fait un blog l’hiver dernier pour guider son choix de manteau selon sa silhouette. Je vous invite à le lire pour plus de détails, mais en gros :

    Taille fine : mettez-la en valeur avec une ceinture. Elle aidera aussi à ce qu’il n’y ai pas trop d’air qui entre par le bas.

    Manteau Rudsak - Gloria

    Hanches ou cuisses fortes : misez sur les détails au haut du corps comme des poches à la poitrine, un col de fourrure imposant. Un manteau plus long (mi-cuisse ou plus long) avantagera aussi votre silhouette et vous réchauffera davantage.

     

    Manteau Rudsak - Tadotsu

    Épaules larges : C’est l’inverse que le précédant. Optez pour moins de détails au haut et plus haut bas, pour équilibrer. Un manteau avec de grosses poches aux cuisses sera une bonne option, surtout avec un col de fourrure plus discret.

     Manteau Rud - Trona

    Et oui! Qu’on le veuille ou non, ça s’entretien un manteau d’hiver! La base, quand le temps de le porter est enfin fini, c’est de l’entreposer dans une housse, idéalement pas trop écrasé pour pas que le duvet s’aplatisse. On recommande aussi un nettoyage à sec par année, au moment de le sortir du placard (il faut bien magasiner son nettoyeur, surtout si le manteau a de la fourrure ou du cuir!!). Bref, si vous êtes paresseux et n'avez pas envie de mettre du temps sur un entretien particulier, je vous recommande un manteau comme le Katlin de Soïa & Kyo (voir la photo plus bas) tout simplement parce qu'il n'a aucune fourrure et aucun cuir. Donc le seul entretien est l'entreposage et le nettoyage à sec. En plus, il est super chaud (win-win).

     

    J'espère que tu sauras faire le bon choix maintenant! Et n'oublie jamais que si tu es incertaine, TOUTE l'équipe que ce soit en magasin ou en ligne, se fera un PLAISIR de te conseiller et de t'aider à trouver le manteau de tes rêves ;)

    Read more

  • Lavage : comment bien entretenir nos vêtements pour qu'ils durent plus longtemps Lavage : comment bien entretenir nos vêtements pour qu'ils durent plus longtemps

    Posted on by Dom Girard

    On est tous à la recherche de vêtements qui durent pour toujours et dont la couleur reste toujours aussi éclatante qu’au premier jour. Ahhh ce serait si merveilleux, mais soyons réalistes: la durée de vie de nos vêtements est loin d’être éternelle. Que ce soit une question de confection ou un banal accident de sauce tomate (oups), le facteur qui a le plus d’influence sur la durée d’un vêtement est la façon dont on l’entretien ou plus précisément, la façon dont on le lave. En gardant en tête qu’il est préférable de laver les vêtements de couleurs similaires ensemble, je partage avec vous 3 trucs de lavage pour les blancs et les noirs !

     

    Le noir

    On a tous déjà eu un vêtement noir qui a viré au gris beaucoup trop rapidement. Mes vêtements étant presque tous noirs, j’ai accumulé quelques trucs pour éviter la décoloration tout en gardant le même détergent que pour mes articles de couleurs ou blancs.

    1. Avec les vêtements noirs, il est super important d’éviter l’eau chaude. L’eau froide est votre meilleure alliée pour combattre la décoloration! Si vous mettez vos vêtements à la sécheuse, il est important de les y laisser le moins longtemps possible parce que, comme l’eau chaude, la chaleur est dommageable à long terme. L’idéal reste de suspendre vos vêtements et de les laisser sécher à l’air libre!

    2. Laver vos vêtements à l’envers est aussi très efficace pour ralentir la décoloration!

     
    1. La première fois que vous mettez un vêtement noir (ou de couleur) dans la laveuse, ajoutez une tasse de vinaigre blanc (ou vinaigre de vin blanc) en plus de votre détergent. Le vinaigre aidera à fixer la couleur au morceau. Suivez ensuite les 2 trucs plus haut et vous allez vraiment voir une belle différence!

     

    Le blanc

    On a tous déjà ressentie cette frustration qu'est de voir notre chandail blanc favori tourné au gris ou au jaune après trop peu de temps. Avant de le lancer aux poubelles, ou pour vos prochains achats de blancs, vous voudrez surement essayer ces trois trucs!

    1. Utilisez une lessive en poudre. Les lessives en poudre ou en capsules contiennent des agents blanchissants qui aideront à garder vos vêtements le plus blanc possible! Un autre point positif, ils rejettent moins de tensioactifs (du pas bon) et sont donc un peu mieux pour l’environnement. En plus, ils sont plus faciles à doser!

    2. Contrairement aux vêtements noirs, le blanc nécessite de l’eau chaude pour éviter de jaunir et de devenir grisâtre.

    3. Au même titre que la tasse de vinaigre pour les vêtements noirs, ajoutez ¼ à ½ tasses de bicarbonate de soude (petite vache) à votre lessive. Le bicarbonate aura pour effet d’amplifier l’effet du détergent.

     

    Une fois ces trucs en tête, rappelez-vous qu’avant de faire quoique ce soit, vous devez toujours regarder l’étiquette informative sur le vêtement parce qu’elle vous guidera vers la meilleure façon d’entretenir votre morceau. Si l’étiquette suggère le nettoyage à sec seulement… il y a une raison!! Je suis la première à me dire « Bahhh, ça doit pas être si grave si je le mets dans la laveuse à cycle délicat, juste une fois… » Et bien oui, ça peut être grave! Même à délicat, votre vêtement pourrait être affaiblit et donc aura une durée de vie écourtée.

    Alors voilà! Avec toute ces informations, vos vêtements resteront plus éclatants et vivrons plus longtemps! De quoi rentrer dans son argent ;)

    On est tous à la recherche de vêtements qui durent pour toujours et dont la couleur reste toujours aussi éclatante qu’au premier jour. Ahhh ce serait si merveilleux, mais soyons réalistes: la durée de vie de nos vêtements est loin d’être éternelle. Que ce soit une question de confection ou un banal accident de sauce tomate (oups), le facteur qui a le plus d’influence sur la durée d’un vêtement est la façon dont on l’entretien ou plus précisément, la façon dont on le lave. En gardant en tête qu’il est préférable de laver les vêtements de couleurs similaires ensemble, je partage avec vous 3 trucs de lavage pour les blancs et les noirs !

     

    Le noir

    On a tous déjà eu un vêtement noir qui a viré au gris beaucoup trop rapidement. Mes vêtements étant presque tous noirs, j’ai accumulé quelques trucs pour éviter la décoloration tout en gardant le même détergent que pour mes articles de couleurs ou blancs.

    1. Avec les vêtements noirs, il est super important d’éviter l’eau chaude. L’eau froide est votre meilleure alliée pour combattre la décoloration! Si vous mettez vos vêtements à la sécheuse, il est important de les y laisser le moins longtemps possible parce que, comme l’eau chaude, la chaleur est dommageable à long terme. L’idéal reste de suspendre vos vêtements et de les laisser sécher à l’air libre!

    2. Laver vos vêtements à l’envers est aussi très efficace pour ralentir la décoloration!

     
    1. La première fois que vous mettez un vêtement noir (ou de couleur) dans la laveuse, ajoutez une tasse de vinaigre blanc (ou vinaigre de vin blanc) en plus de votre détergent. Le vinaigre aidera à fixer la couleur au morceau. Suivez ensuite les 2 trucs plus haut et vous allez vraiment voir une belle différence!

     

    Le blanc

    On a tous déjà ressentie cette frustration qu'est de voir notre chandail blanc favori tourné au gris ou au jaune après trop peu de temps. Avant de le lancer aux poubelles, ou pour vos prochains achats de blancs, vous voudrez surement essayer ces trois trucs!

    1. Utilisez une lessive en poudre. Les lessives en poudre ou en capsules contiennent des agents blanchissants qui aideront à garder vos vêtements le plus blanc possible! Un autre point positif, ils rejettent moins de tensioactifs (du pas bon) et sont donc un peu mieux pour l’environnement. En plus, ils sont plus faciles à doser!

    2. Contrairement aux vêtements noirs, le blanc nécessite de l’eau chaude pour éviter de jaunir et de devenir grisâtre.

    3. Au même titre que la tasse de vinaigre pour les vêtements noirs, ajoutez ¼ à ½ tasses de bicarbonate de soude (petite vache) à votre lessive. Le bicarbonate aura pour effet d’amplifier l’effet du détergent.

     

    Une fois ces trucs en tête, rappelez-vous qu’avant de faire quoique ce soit, vous devez toujours regarder l’étiquette informative sur le vêtement parce qu’elle vous guidera vers la meilleure façon d’entretenir votre morceau. Si l’étiquette suggère le nettoyage à sec seulement… il y a une raison!! Je suis la première à me dire « Bahhh, ça doit pas être si grave si je le mets dans la laveuse à cycle délicat, juste une fois… » Et bien oui, ça peut être grave! Même à délicat, votre vêtement pourrait être affaiblit et donc aura une durée de vie écourtée.

    Alors voilà! Avec toute ces informations, vos vêtements resteront plus éclatants et vivrons plus longtemps! De quoi rentrer dans son argent ;)

    Read more

  • SOS cheveux SOS cheveux

    Posted on by Dom Girard

    SOS cheveux

    Dans ma dernière publication, je vous parlais de mon amour pour les colliers massifs et leur façon d’ajouter du punch à n’importe quelle tenue. Fût un temps où mon punch était ailleurs que dans mon cou… mais directement sur ma tête. Eh oui, j’ai été une adepte de la teinture flyée, du rose bonbon au bleu électrique, en passant par l’orange orange-crush et le mauve gomme-savon.

    Dans ma petite ville, on me reconnaissait comme la fille aux cheveux spéciaux, et je trouvais ça bien drôle. Si je trouvais ça drôle à l’époque, j’avoue que trois ans plus tard, j’en paye encore le prix! Disons que de se faire bleacher aux deux semaines, c’est pas ce qu’il y a de mieux pour avoir de beaux cheveux en santé! Bref, pendant plus d’un an j’ai essayé pleins de trucs pour leur redonner de la vie, et je vous partage mon top 3 !

    Phyto – Phytokératine extrême

       
     

    La première gamme de produits que j’ai utilisé et dont j’ai été impressionnée dès le premier shampoing est le Phytokératine extrême Shampoing d'exception de la marque Phyto. C’est une gamme qui est assez dispendieuse (une trentaine de dollars par produit de 100g), mais on me l’avait offert pour Noël et j’étais très contente de l’essayer. Au premier shampoing, je n’ai utilisé que le shampoing Phyto, combiné avec un revitalisant quelconque que je possédais déjà. Le résultat était flagrant : cheveux soyeux, extrêmement doux et sans mes traditionnels « petits cheveux fous ». Même si je donne A+ pour la rapidité des résultats, l’absence de parabène et de silicone et l’odeur agréable (ce n’est pas à négliger!!), je n’ai quand même pas continué dans cette gamme. Pourquoi? J’avoue que le prix me faisait hésiter, mais c’est surtout parce que j’ai remarqué que dès que j’utilisais un autre shampoing (même juste une fois!) mes cheveux perdaient toute leur brillance et leur souplesse et redevaient secs comme avant que j’utilise Phyto pour la première fois. J’ai eu l’impression que mon problème de cheveux secs était camouflé plutôt que réglé.

     

    Huile de coco

          
     

    On entend parler de l’huile de coco partout! Que ce soit pour ses avantages au niveau culinaire, elle en a aussi beaucoup au plan cosmétique! Celle qui nous intéresse aujourd’hui : le masque capillaire! L’huile de coco fige au froid et est complètement liquide à la chaleur. Je trouve qu’il est plus facile de l’appliquer lorsqu’elle est épaisse, alors en été je vous conseille de la garder au réfrigérateur. L’application est simple : vous prenez une pelletée d’’huile dans votre main, vous la frotter entre vos paumes pour la réchauffer un peu et vous l’appliquez sur toute votre longueur, sur cheveux secs ou humides (je l’ai toujours fait sur cheveux sec, mais les deux sont possibles). Je vous conseille d’éviter d’aller trop près de la racine car vous risquez de vous retrouver avec le fond de la tête gras, et ce n’est pas ce que l’on veut! Y’a une limite à l’hydratation!! Une fois que toute votre longueur est recouverte (avec une attention particulière sur les pointes), remontez vos cheveux pour ne pas graisser vos vêtements et garder le masque pendant au moins trente minutes. Attention, l’huile coule! Alors c’est pas le temps de porter votre chandail préféré! Rincez ensuite vos cheveux à l’eau tiède et faites votre shampoing comme à l’habitude! À noter : il faut faire bien attention de choisir une huile de coco 100% naturelle; si elle a été modifiée, les résultats peuvent ne pas être aussi efficaces. Vous la retrouverez dans la section bio de votre épicerie ou dans un magasin de produits naturels. Vous pouvez répéter l’exercice aux deux semaines pour de meilleurs résultats. Vous pouvez également recouvrir votre tête d’une serviette et garder le masque pour la nuit! Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour de beaux cheveux hydratés!!

    Trio Lush – shampoing revitalisant masque

     
      

    La dernière formule est celle que j’utilise présentement et elle est composée de produits Lush. Je suis une consommatrice des masques frais et des bombes de bain de Lush depuis assez longtemps, mais je n’ai exploré leur gamme de produits capillaire que depuis peu… et je regrette de ne pas l’avoir essayé avant! Ils ont plusieurs formules offertes, selon vos besoins. Ma formule sos-cheveux-secs est composée du shampoing Souplesse et du revitalisant Réchapper. À eux deux, ils contiennent une tonne d’ingrédients clés pour la réparation/entretien des cheveux! Quelques exemples : Sel marin, œufs, miel, gel d’agar, huile d’olive, huile de Jojoba et encore pluuuuuusieurs autres! En plus de sentir excessivement bons (le shampoing est un heureux mélange d’agrumes et de bergamote et le revitalisant de melon et de violette), ils rendent les cheveux considérablement plus doux, éliminent les frisotis (ou cheveux fous) et nourrissent le cheveu pour qu’il reste en santé à long terme! Et ÇA, c’est ce que l’on veut! Pour encore plus d’hydratation, j’utilise une fois pas semaine le masque Apaise tignasse (hihi) au jasmin et au henné que j’applique sur cheveux secs et laisse agir une vingtaine de minutes avant de les laver comme à l’habitude – avec mon duo Lush. J’utilise aussi le vaporisateur Journée ensoleillée avant de les démêler ou au courant de la journée pour éliminer les frisotis tenaces. Chaque fois que j’utilise ce vaporisateur, j’ai des commentaires TOUTE la journée comme quoi mes cheveux sentent super bon! Alors si ça peu vous convaincre – c’est un produit géniiiiial! Bon, je suis assez accro à leurs produits, mais ne vous inquiétez pas… le duo shampoing-revitalisant est suffisant pour voir des résultats rapidement et à long terme! Les prix tournent autour de 20$ le pot de 225 ou 290g.

     

    Alors voilà, j’espère que ça vous aura donné envie de prendre soin de votre chevelure! Évidemment, aucun produit ne fait de miracle! Il est important de couper ses pointes régulièrement pour garder vos cheveux forts et en santé! L’utilisation du séchoir et du fer (plat ou à friser) est aussi très dommageable pour les cheveux alors pensez à appliquer une pommade ou un vaporisateur hydratant après chaque utilisation! Et vous, quelle est votre routine capillaire?

    SOS cheveux

    Dans ma dernière publication, je vous parlais de mon amour pour les colliers massifs et leur façon d’ajouter du punch à n’importe quelle tenue. Fût un temps où mon punch était ailleurs que dans mon cou… mais directement sur ma tête. Eh oui, j’ai été une adepte de la teinture flyée, du rose bonbon au bleu électrique, en passant par l’orange orange-crush et le mauve gomme-savon.

    Dans ma petite ville, on me reconnaissait comme la fille aux cheveux spéciaux, et je trouvais ça bien drôle. Si je trouvais ça drôle à l’époque, j’avoue que trois ans plus tard, j’en paye encore le prix! Disons que de se faire bleacher aux deux semaines, c’est pas ce qu’il y a de mieux pour avoir de beaux cheveux en santé! Bref, pendant plus d’un an j’ai essayé pleins de trucs pour leur redonner de la vie, et je vous partage mon top 3 !

    Phyto – Phytokératine extrême

       
     

    La première gamme de produits que j’ai utilisé et dont j’ai été impressionnée dès le premier shampoing est le Phytokératine extrême Shampoing d'exception de la marque Phyto. C’est une gamme qui est assez dispendieuse (une trentaine de dollars par produit de 100g), mais on me l’avait offert pour Noël et j’étais très contente de l’essayer. Au premier shampoing, je n’ai utilisé que le shampoing Phyto, combiné avec un revitalisant quelconque que je possédais déjà. Le résultat était flagrant : cheveux soyeux, extrêmement doux et sans mes traditionnels « petits cheveux fous ». Même si je donne A+ pour la rapidité des résultats, l’absence de parabène et de silicone et l’odeur agréable (ce n’est pas à négliger!!), je n’ai quand même pas continué dans cette gamme. Pourquoi? J’avoue que le prix me faisait hésiter, mais c’est surtout parce que j’ai remarqué que dès que j’utilisais un autre shampoing (même juste une fois!) mes cheveux perdaient toute leur brillance et leur souplesse et redevaient secs comme avant que j’utilise Phyto pour la première fois. J’ai eu l’impression que mon problème de cheveux secs était camouflé plutôt que réglé.

     

    Huile de coco

          
     

    On entend parler de l’huile de coco partout! Que ce soit pour ses avantages au niveau culinaire, elle en a aussi beaucoup au plan cosmétique! Celle qui nous intéresse aujourd’hui : le masque capillaire! L’huile de coco fige au froid et est complètement liquide à la chaleur. Je trouve qu’il est plus facile de l’appliquer lorsqu’elle est épaisse, alors en été je vous conseille de la garder au réfrigérateur. L’application est simple : vous prenez une pelletée d’’huile dans votre main, vous la frotter entre vos paumes pour la réchauffer un peu et vous l’appliquez sur toute votre longueur, sur cheveux secs ou humides (je l’ai toujours fait sur cheveux sec, mais les deux sont possibles). Je vous conseille d’éviter d’aller trop près de la racine car vous risquez de vous retrouver avec le fond de la tête gras, et ce n’est pas ce que l’on veut! Y’a une limite à l’hydratation!! Une fois que toute votre longueur est recouverte (avec une attention particulière sur les pointes), remontez vos cheveux pour ne pas graisser vos vêtements et garder le masque pendant au moins trente minutes. Attention, l’huile coule! Alors c’est pas le temps de porter votre chandail préféré! Rincez ensuite vos cheveux à l’eau tiède et faites votre shampoing comme à l’habitude! À noter : il faut faire bien attention de choisir une huile de coco 100% naturelle; si elle a été modifiée, les résultats peuvent ne pas être aussi efficaces. Vous la retrouverez dans la section bio de votre épicerie ou dans un magasin de produits naturels. Vous pouvez répéter l’exercice aux deux semaines pour de meilleurs résultats. Vous pouvez également recouvrir votre tête d’une serviette et garder le masque pour la nuit! Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour de beaux cheveux hydratés!!

    Trio Lush – shampoing revitalisant masque

     
      

    La dernière formule est celle que j’utilise présentement et elle est composée de produits Lush. Je suis une consommatrice des masques frais et des bombes de bain de Lush depuis assez longtemps, mais je n’ai exploré leur gamme de produits capillaire que depuis peu… et je regrette de ne pas l’avoir essayé avant! Ils ont plusieurs formules offertes, selon vos besoins. Ma formule sos-cheveux-secs est composée du shampoing Souplesse et du revitalisant Réchapper. À eux deux, ils contiennent une tonne d’ingrédients clés pour la réparation/entretien des cheveux! Quelques exemples : Sel marin, œufs, miel, gel d’agar, huile d’olive, huile de Jojoba et encore pluuuuuusieurs autres! En plus de sentir excessivement bons (le shampoing est un heureux mélange d’agrumes et de bergamote et le revitalisant de melon et de violette), ils rendent les cheveux considérablement plus doux, éliminent les frisotis (ou cheveux fous) et nourrissent le cheveu pour qu’il reste en santé à long terme! Et ÇA, c’est ce que l’on veut! Pour encore plus d’hydratation, j’utilise une fois pas semaine le masque Apaise tignasse (hihi) au jasmin et au henné que j’applique sur cheveux secs et laisse agir une vingtaine de minutes avant de les laver comme à l’habitude – avec mon duo Lush. J’utilise aussi le vaporisateur Journée ensoleillée avant de les démêler ou au courant de la journée pour éliminer les frisotis tenaces. Chaque fois que j’utilise ce vaporisateur, j’ai des commentaires TOUTE la journée comme quoi mes cheveux sentent super bon! Alors si ça peu vous convaincre – c’est un produit géniiiiial! Bon, je suis assez accro à leurs produits, mais ne vous inquiétez pas… le duo shampoing-revitalisant est suffisant pour voir des résultats rapidement et à long terme! Les prix tournent autour de 20$ le pot de 225 ou 290g.

     

    Alors voilà, j’espère que ça vous aura donné envie de prendre soin de votre chevelure! Évidemment, aucun produit ne fait de miracle! Il est important de couper ses pointes régulièrement pour garder vos cheveux forts et en santé! L’utilisation du séchoir et du fer (plat ou à friser) est aussi très dommageable pour les cheveux alors pensez à appliquer une pommade ou un vaporisateur hydratant après chaque utilisation! Et vous, quelle est votre routine capillaire?

    Read more